Accès professionnel

Actualités L’électricité dans la salle de bain : la sécurité d’abord !

#Tendances #Electricité
Lire la suite

C’est une évidence : l’électricité déteste l’eau ! Mais vous, dans votre salle de bain, vous adorez que vos appareils électriques soient toujours à votre portée : le rasoir de Monsieur, le sèche-cheveux de Madame… les brosses à dent de toute la famille, le sèche serviette… autant tout avoir sous la main. Alors, mieux vaut suivre les conseils du pro.

Suivez la norme

Installez l’électricité dans la salle de bain n’est pas si compliqué que ça. Il suffit de suivre très scrupuleusement la norme NF C15-100. Celle-ci régit toutes les règles à prendre en compte dans l’installation électrique de la maison. En ce qui concerne la salle de bain, elle prévoit essentiellement des zones, appelées volumes, dans lesquelles elle autorise – ou pas – l’installation de certains équipements électriques.

Choisissez le bon volume

La norme NF C15-150, modifiée en août 2016, prévoit trois volumes autour de la douche et de la baignoire. Le volume 0 : dans et sous la baignoire ou le bac de douche ou 10 cm au-dessus du sol d’une douche à l’italienne. Ici c’est simple : pas de matériel électrique à l’exception d’un éclairage très basse tension de sécurité, dont le transformateur se situera dans le volume 2. Le volume 1 : il est égal à la surface de la baignoire ou de la douche sur 2,25 m de hauteur ; il peut accueillir certains chauffe-eaux. Le volume 2 : c’est tout l’espace compris jusqu’à 65 cm au-delà du volume 1. Ici peuvent être installés certains appareils de chauffage ou prises électriques de rasoir.

Faites-vous conseiller

Vous hésitez encore ? Vous ne savez pas où installer la prise par rapport au lavabo ? Vous avez raison : on ne joue pas avec la sécurité électrique, surtout pas dans une salle de bain. Faites appel aux électriciens du réseau Elexium.

#Tendances #Electricité
keyboard_arrow_up