Accès professionnel

Actualités Twistron : la fibre de l’électricité

#Tendances #Electricite
Lire la suite

Prenez une fibre élaborée à partir de nanotubes de carbone d’un diamètre dix-mille fois plus petit qu’un cheveu, trempez-la dans un mélange d’eau et de sel et vous obtiendrez de l’électricité. Le twistron mis au point par deux équipes de recherche d’une université américaine et d’une université sud-coréenne pourrait révolutionner la production d’électricité dans les prochaines décennies.

Supercondensateur

« Lorsque vous plongez les fibres en nanotubes de carbone dans un bain d’électrolyte, les fibres sont chargées par l’électrolyte elle-même, avait expliqué Na Li, chercheur à l’université du Texas, lors de la présentation du twistron à l’été 2017. Fondamentalement, ces fils sont des supercondensateurs. » Traduction pratique pour tous : il suffit de tordre, de vriller ou d’allonger cette fibre pour obtenir de l’électricité.

Expériences

Et trois expériences furent aussitôt réalisées. Les chercheurs ont branché une ampoule LED à une fibre d’un poids inférieur à celui d’une mouche et chaque fois que la fibre était étirée, la lampe s’allumait. Ils ont ensuite cousu quelques fibres dans un t-shirt et les mouvements du corps de la personne qui le portait suffisait à produire une petite quantité d’électricité. Enfin, ils ont immergé une fibre dans la mer et l’ont reliée à un ballon : à chaque vague, le ballon tendait le fil qui produisait alors de l’électricité.

Applications

L’enjeu est dorénavant de pouvoir fabriquer ces supercondensateurs twistron à prix réduit. Sans qu’il soit pour l’instant question de produire de l’électricité en grande quantité, ni de se passer massivement des énergies fossiles, les scientifiques imaginent déjà de remplacer les innombrables batteries de nos téléphones ou objets connectés par cette fibre électrique qui éviterait d’avoir à les recharger en permanence. Quant à l’utilisation du twistron dans les textiles, elle pourrait vite trouver des applications médicales. Vous voulez connaitre la suite : restez connecté. 
#Tendances #Electricite
keyboard_arrow_up