Accès professionnel

Actualités Je consomme l’électricité que je produis

#Actu #Autoconsommation #Electricite
Lire la suite

Pourquoi continuer à acheter quelque chose que vous pourriez produire vous-même ? De plus en plus de Français ont choisi de passer à l’autoconsommation électrique : ils consomment l’électricité qu’ils produisent chez eux. C’est bon pour la planète et pour le porte-monnaie.

Je me mets au soleil

Selon votre région de résidence, vous pourrez opter pour le solaire, le vent, la géothermie ou la biomasse. Dans les faits, c’est dans le photovoltaïque que l’autoconsommation électrique se développe le plus. Les panneaux solaires installés sur le toit (ou dans le jardin si le toit n’est pas exposé au sud) captent la lumière du soleil et la transforment en courant alternatif. Celui-ci est redistribué aux appareils électriques de la maison : éclairage, chauffage, eau chaude, électroménager…

Je change mes habitudes de consommation

Dans la mesure où les panneaux photovoltaïques produisent le jour, il convient d’adapter ses habitudes de consommation à cette nouvelle installation : programmer le lave-linge, le lave-vaisselle, le chauffe-eau … Si vous ne produisez pas assez d’électricité, le reste sera fourni par votre fournisseur d’énergie. Si au contraire vous en produisez trop, vous pourrez le lui revendre à un tarif réglementé.

Je me fais conseiller

Mon toit est-il bien orienté ? Est-il assez pentu ? De quelle puissance électrique ai-je besoin ? Quel type de panneaux solaires choisir pour obtenir le meilleur rendement ? Dois-je déposer un permis de construire ou faire une déclaration préalable de travaux ? Comment puis-je me raccorder au réseau pour vendre mes surplus d’électricité ? Quel est le montant de l’investissement ? Pourrai-je bénéficier d’une aide ? Et si oui, comment l’obtenir ? Rapprochez-vous de votre fournisseur d’énergie : il saura vous conseiller. Ça y est ! Vous êtes prêt à passer au soleil. Faites le pas.
#Actu #Autoconsommation #Electricite
keyboard_arrow_up