Accès professionnel

Actualités L’hydrogène : l’énergie dont vous avez toujours rêvée

#énergie #hydrogène #alternative
Lire la suite

Le 26 novembre 2019, l’aventurier et explorateur scientifique suisse, Bertrand Piccard, a battu le record du monde de distance en un seul « plein » avec un véhicule à hydrogène. Exactement 778 km entre Sarreguemines et Le Bourget via Metz, Luxembourg, Reims… L’hydrogène serait-il en train de devenir l’énergie verte de demain ?

Trois fois plus d’énergie qu’1 kg d’essence

On trouve de l’hydrogène dans le soleil, dans les étoiles dans les hydrocarbures et… beaucoup plus près de nous : dans l’eau. En effet chaque molécule d’eau (H2O) est le résultat de la combinaison d’un atome d’hydrogène et de deux atomes d’oxygène. Or 1 kg d’hydrogène libère trois fois plus d’énergie qu’1 kg d’essence. Jusque-là tout va plutôt bien. 

Hydrogène « vert »

Sauf qu’il y a juste un petit problème : l’extraction. Il va falloir par exemple séparer l’hydrogène de l’oxygène par électrolyse de l’eau. Et cela consomme beaucoup d’énergie. Pour que l’hydrogène soit vraiment « vert » il doit donc être produit à partir d’une énergie, elle aussi, « verte ». 

Piles à combustible

Une fois extrait, l’hydrogène est stocké dans des piles à combustible avant d’être transformé en électricité. Ses usages énergétiques sont illimités : le lancement des fusées Ariane est assuré par des moteurs à hydrogène ; depuis 2018, en Allemagne, des trains de voyageurs roulent grâce à l’hydrogène ; quelques taxis parisiens ont aussi fait le pari de l’hydrogène. Avec un grand avantage par rapport à l’électricité : le « plein » en hydrogène d’une voiture se fait en seulement quelques minutes.

Dans le logement aussi

Autre avantage de l’hydrogène : il permet de transformer en hydrogène, par électrolyse de l’eau, les énergies renouvelables surabondantes à certains moments de l’année et de les stocker, pour une utilisation extérieure. Par exemple dans le logement : transformer le soleil estival en hydrogène, le stocker dans une cuve et le consommer en hiver. Alors, c’est pour bientôt ? Oui, à condition que soient résolus les problèmes de coût et de stockage. Espérons que, d’ici là, trop d’eau, qui pourrait servir à fabriquer de l’hydrogène, ne coule sous les ponts. 
#énergie #hydrogène #alternative
keyboard_arrow_up